Questions/réponses sur le Yoga

Quels sont les avantages des cours privés de yoga online?

– Vous pouvez pratiquer à toute heure, que vous soyez en vacances, au travail, etc. Contrairement aux sites qui vous proposent des vidéos, je vous assiste et vous corrige individuellement, comme dans un cours privé en « live ».

Quelles sont les différences avec un cours normal?

-Avec un cours de groupe, le cours privé à l’énorme avantage de proposer un suivi personnalisé et des conseils ainsi que des séries de postures qui ne sont que pour vous.

-Avec un cours privé, il y a peu de différence, si ce n’est que vous pouvez restez chez vous tranquillement.

Quel est le but du Yoga?

– Le but ultime du Yoga est le bonheur; mais un bonheur parfait et indépendant des circonstances extérieures. C’est l’état naturel, la réalisation (Samadhi), au delà du plaisir et de la souffrance, la sensation que l’individu et l’univers forment un « tout harmonieux ». L’ego n’est plus un obstacle dans le corps du yogi qui devient l’instrument de la puissance divine.

De nombreux yogis ont atteint ce but (ou l’ont obtenu de naissance). Citons (depuis le début du XXe siècle): Ramakrishna Paramahamsa, Ramana Maharshi, Swami Sivananda Sarasvati, Swami Satyananda Sarasvati, Ma Anandamayee, Swami Ramdas, Amma (Ma Amritanandamayee) et bien d’autres, qui, par leur vie empreinte de compassion et de joie sont les témoins éternels de l’Unité fondamentale.

Cependant, sur la route du Hatha Yoga, le pratiquant rencontre également la souplesse, la force, la santé, le calme intérieur, la compassion qui sont autant d’indices de sa progression.

Faut-il être souple pour pratiquer?

-Non. Quel que soit votre souplesse de départ, le Yoga vous prend où vous êtes, et vous ammène vers une plus grande flexibilité.

Quel est la différence entre Hatha Yoga et fitness?

-Le seul propos du Hatha Yoga est de vous faire vous sentir en harmonie avec votre corps et avec le monde environnant.

Pour cela, le mental doit être calme. Il ne faut jamais perdre de vue le fait que si les postures sont utilisées, ce ne sont que des moyens, et non une fin. C’est la raison pour laquelle je vous demande de vous concentrer sur différents points durant la pratique.

A la différence du sport, le Hatha Yoga utilise des postures tenues parfois très longtemps, dans le but de fortifier certains organes, de nettoyer l’organisme ou d’éveiller la fantastique énergie qui sommeille en chacun de nous.

Quand le mental s’absorbe dans la posture ou quand le souffle se suspend de lui-même, une fenêtre peut s’ouvrir sur l’Absolu.

Combien de fois par semaine faut-il pratiquer?

Il est souhaitable de pratiquer au moins deux fois par semaine, mais si possible, tous les jours, bien sûr.

Si vous n’avez que peu de temps, prenez dix minutes pour vous retrouver vous-même en méditation.

La durée de la pratique est la même que pour un instrument de musique: tout dépend de l’ardeur du pratiquant, et du niveau souhaité.

Quelle est la meilleure heure pour le Yoga?

-Traditionnellement, l' »heure de Brahma », entre … 4 et 6 heures du matin! (avis aux amateurs).

A cette heure, le monde extérieur est exceptionellement calme, et le temps est comme suspendu.

Bien entendu, vous pouvez pratiquer à n’importe quel moment de la journée, 4 heures après un repas pour les postures, 5 ou 6 heures pour le Pranayama et les inversions.

La pratique du soir doit être douce et basée sur la respiration et la méditation.

Quelle est la spécificité du Hatha Yoga?

-Il existe toutes sortes de voies menant au « Yoga » (union, fusion): le Bhakti-Yoga (dévotion), le Jnana-Yoga (philosophie), le Karma-Yoga (service désintéressé), et bien d’autres « yogas » (le terme désigne aussi bien la pratique que le but à atteindre).

Le Hatha Yoga est une approche dans laquelle le corps est « partie prenante » de la pratique au moyen des postures et des pranayamas (exercices respiratoires).

Par ces exercices, la Kundalini (énergie prodigieuse habituellement en sommeil à la base de la colonne vertébrale, et à l’origine du désir sexuel chez l’être humain « normal ») peut être éveilée et investir tout l’être.

Coment pratiquer en dehors de la séance?

-La séance de yoga est un atelier dans un milieu « protégé », pendant lequel l’on apprend à observer les fluctuations du mental; mais la vraie pratique commence ensuite, quand vous quittez le tapis.

Dans le tumulte de la vie quotidienne, notre allié privilégié est le souffle.

Une bonne pratique qui ne comporte aucun danger consiste à observer, rentrer en contact avec sa respiration, même dans les situations de stress, et d’allonger les expirations.

Chaque petite prise de conscience est une victoire sur l’inertie et l’ « inconscience ».

Chaque fois que vous y pensez, observez votre respiration, reprenez contact avec vous-même.

Cela est compatible avec votre travail, votre vie sociale, ou toute autre activité.

Je suis Chrétien (ou Musulman, Juif, Hindou, Bouddhiste, Shintoïste, etc…); le Yoga est-il compatible avec ma pratique religieuse?

Non seulement le Yoga est compatible avec votre religion, mais il peut être intégré à votre pratique. Si vous êtes croyant, « colorez » votre séance de la couleur de votre religion.

Dieu (que les yogis nomment Ishvara) est le principe duquel vous cherchez à vous rapprocher pendant la séance. « Offrez votre pratique des postures à Dieu, sinon, elle n’a pas de sens  » (Ma Anandamayee).

Je suis athée; le Yoga est-il une religion?

-Il serait très facile de répondre « non », car le Yoga n’est pas une croyance. Les textes fondateurs ont été écrits par des hommes; cependant, comment ne pas remarquer l’étonnante similitude des deux etymologies: Yoga vient de la racine Yuj (relier), et « religion« , du latin religare, qui signifie…relier!

Même si le Yoga n’impose de souscrire à aucun dogme ou croyance, le but de la pratique, la rencontre avec l‘Absolu, l‘Eternel, l’Infini (Samadhi), ainsi que les règles de  » juste conduite  » (Yamas/Niyamas) sont des points communs entre les deux approches qui ne peuvent être niés.

Cependant, vous pouvez pratiquer le Yoga sans croire en Dieu car la recherche de la paix intérieure n’implique aucune croyance.

En espérant que ces quelques questions/réponses, en toute humilité, auront enrichi votre pratique, je vous souhaite un « bon yoga », et… pourquoi pas, le « Yoga » tout court!

Sébastien

Publicités